BiblioLettres
Cours de français, conseils méthodologiques
Accueil > Conseils méthodologiques > Commentaire > méthode de l'introduction du commentaire
Le commentaire - méthode de l'introduction du commentaire

L'introduction est fondamentale et trop souvent négligée. Elle sert à présenter les grandes lignes de votre devoir, c'est une "mise en bouche " pour votre correcteur. Une introduction réussie est une introduction qui donne envie de vous lire, en montrant la pertinence de votre lecture mais aussi  votre capacité à situer un texte, son auteur dans une époque donnée.

Une introduction se compose de 4 parties : 

Dans un premier temps, vous présentez le texte, l'auteur et, donnez des informations sur l'époque à laquelle le texte a été écrit. Il s'agit de contextualiser l'extrait que vous devez étudier. Si vous ne connaissez pas l'auteur ni l'époque, ou le courant littéraire qui vous est proposé, vous aurez toujours soin de rappeler les éléments essentiels, s'ils sont donnés, qui accompagnent le texte, généralement écrits en italiques.
Dans un second temps, vous indiquez les spécificités du texte : son thème, le genre auquel il appartient, la situation et les personnages mis en présence. Ces informations éclairent déjà votre lecture personnelle car ils montrent que vous ne considérerez pas que tous les textes sont identiques et de fait que leurs études peuvent être interchangeables.
Arrive la problématique que vous allez étudier, la direction générale que va prendre votre lecture
Enfin vous annoncez votre plan, deux ou trois parties, sans évoquer vos sous parties.
 
Baudelaire photographié par Carjat, 1861

Exemple rédigé « Une charogne » de Charles Baudelaire :

    Le poème « Une charogne » a été écrit par Charles Baudelaire en 1857. Il fait partie de la section Spleen et Idéal du recueil Les Fleurs du Mal, censuré par décision de justice pour « atteinte aux bonnes mœurs ». Charles Baudelaire est célèbre pour son approche résolument moderne de la poésie, sa conception du poète maudit, rejeté par la société, victime de l'incompréhension de ceux qui l'entourent, soumis à ses tensions intérieures, allant du spleen, état dépressif chronique, à l'Idéal, aspiration vers un ailleurs transcendantal.
   « Une charogne » présente une situation atypique : un couple en promenade, Baudelaire et une femme, représentant peut-être sa maîtresse Jeanne Duval, la Vénus noire, qui « au détour d'un sentier » rencontre un cadavre d'animal en décomposition. Poème  étrange curieux s'il en est qui semble s'inscrire dans la tradition des poèmes d'amour « classiques ».
    Dans un premier temps nous analyserons le contexte de la promenade propice à une déclaration d'amour, puis nous verrons le réalisme atroce de la description de la charogne, enfin nous chercherons à comprendre les leçons que le poète veut dispenser à son lecteur.