BiblioLettres
Cours de français, conseils méthodologiques
Accueil > Biographies > Biographie de Montaigne > Une éducation peu ordinaire
Biographie de Montaigne - Une éducation peu ordinaire

Portrait de Montaigne par J.B MauzaisseMontaigne a plusieurs facettes, comme son œuvre : auteur célébrissime des Essais, enfermé dans sa tour, contemplant le monde et commentant « l'humaine condition »,  cavalier parcourant l'Europe, écrivain qui épouse le mouvement comme philosophie de pensée, diplomate qui agit auprès des rois, conseiller au Parlement et maire ; autant d'aspects à l'image d'une vie bien remplie.
 
 
  Une éducation peu ordinaire
 
Michel Eyquem naît le 28 février 1533, au château de Montaigne dans le Périgord. Sa famille s'est enrichie en pratiquant le négoce de poisson séché, de pastels et de vin. Sa mère, Antoinette, est d'origine espagnole, et se convertit au protestantisme, tandis que son père, Pierre, reste catholique. Les enfants choisiront librement leur religion, et de ce modèle de tolérance Montaigne apprend très tôt l'ouverture d'esprit. 

Pierre Eyquem n'a aucun goût pour les activités commerçantes de sa famille, et préfère, une fois anobli en 1519, s'engager dans l'armée auprès de François Ier, notamment dans les guerres d'Italie. De ce pays il rapporte les idées nouvelles véhiculées par les humanistes. Il confie son fils à une nourrice puis le récupère pour l'instruire.

L'éducation de Michel sera très libre : un précepteur allemand lui apprend le latin, qui devient sa langue maternelle, l'entourage, les habitants du village voisins parlant eux-mêmes cette langue (ou essayant de le parler !) Il se réveille chaque matin en musique, au son de l'épinette et s'entend demander par son maître : « Que voulez-vous étudier aujourd'hui ? »
En 1539, à l'âge de 6 ans, il entre au collège de Guyenne pour en ressortir à 13 ans. Il émerveille ses professeurs avec sa parfaite maîtrise du latin, et ses études sont honorables.
Ensuite il part étudier la philosophie à Bordeaux, et le droit, à Toulouse.