BiblioLettres
Cours de français, conseils méthodologiques
Accueil > Biographies > Biographie de Nerval > Des débuts difficiles
Biographie de Nerval - Des débuts difficiles

Nerval, « le Ténébreux, le Veuf, l'Inconsolé », le Desdichado, le fou, l'illuminé.  Sa vie n'est pas un roman, mais ses romans et ses poèmes sont sa vie.
 
 
 
Des débuts difficiles  
 
Epreuve au vernis-cire par Nadar, 1854-1855De son vrai nom Gérard Labrunie, Nerval emprunte son nom à un modeste bien, hérité de sa mère, un champ appelé Nerva. Si l'on compare le nom de famille de sa mère, née Laurent et le nom du poète, on voit des similitudes : la lettre U en imprimerie s'écrit V, et si on enlève le T final, on obtient Nerval à l'envers.

Sa mère, Marie, Gérard de Nerval ne l'a pas connue : il est né le 22 mai 1808, à Paris, alors que son père, chirurgien a rejoint les troupes napoléoniennes. Il est confié à un oncle aubergiste à Mortefontaine, près de Senlis. Marie meurt 2 ans après, et lorsque le père revient en France en 1814, les souvenirs qu'il avait de sa femme (portraits, lettres) se sont évanouis dans la retraite de Russie.
 
Gérard de Nerval cherchera toute sa vie à se représenter ce visage de femme inconnue.