BiblioLettres
Cours de français, conseils méthodologiques
Accueil > Biographies > Biographie de Nerval > Un étudiant prometteur
Biographie de Nerval - Un étudiant prometteur

 
Un étudiant prometteur  


 
Au lycée Charlemagne, à Paris, il étudie à 18 ans le latin, le grec, l'italien, l'arabe et le persan. Il s'essaie à la traduction de poèmes allemands, et traduit Faust, qui lui vaut d'être félicité par  Goethe, et reçu par Victor Hugo.
 
Il mène une vie de bohème dans le quartier rive gauche, se lie avec Théophile Gautier, avec lequel il participe à la bataille d'Hernani en 1830, pour imposer le drame romantique, il participe à un défilé d'étudiants contestataires qui veulent l'établissement de la République, ce qui le conduit à la prison de Sainte Pélagie pendant quelques jours. A la suite de l'épidémie de choléra qui sDeux jeunes filles en noir, Renoir, 1881'abat sur la capitale, il commence des études de médecine.

Bon vivant, amateur de bals, de soupers, de fêtes costumées, il se lie avec une comédienne, Jenny Colon, qui lui inspire une vive passion. Il n'ose cependant pas lui envoyer la totalité des lettres d'amour qui lui étaient destinées. Pour elle, il fonde un journal chargé de faire ses louanges et dilapide l'héritage que lui a laissé son grand-père. Il pratique différents métiers : journaliste critique, librettiste d'opéra, « nègre » d'Alexandre Dumas à qui il dédicacera les Filles de feu en 1854.

En 1838, Jenny lui annonce qu'elle désire se marier avec un flûtiste. Est-ce à cause de ce premier amour malheureux que les troubles psychiques  apparurent ? Quoi qu'il en soit, en février 1841 survient la première crise : Gérard de Nerval décide de sortir de chez lui, par -18° , peu couvert, sous prétexte que les « Lapons ne sont jamais malades » et tombe, inanimé, sur la chaussée.
C'est le début de nombreuses crises.