BiblioLettres
Cours de français, conseils méthodologiques
Accueil > Conseils méthodologiques > Commentaire > Les principaux outils d'analyse d'un texte
Le commentaire - Les principaux outils d'analyse d'un texte

 
Les principaux outils d'analyse d'un texte
 
 
 
Sachez que tout ce que vous avez appris au collège sert à étudier les textes au lycée !
 
-Les temps du récit :
-Passé simple, la plupart du temps crée du suspense, donne du rythme au texte, accélère l'action, crée une tension.
Présent de narration : est interchangeable avec le passé simple, il donne l'impression d'assister en « direct » à l'action.
Imparfait : temps de la description, ralentit le rythme du texte.
 
-Les temps de l'énonciation ou du discours :
Présent : actualise le discours, dans un texte au passé, il crée une émotion car le narrateur intervient dans son récit.
Futur : témoigne l'assurance du locuteur, la certitude, appelé aussi futur prophétique, il peut dramatiser un discours.
Passé composé : évoque un passé très proche, qui perdure dans le présent du locuteur, vive émotion souvent.
 
-Valeurs de modes utilisés: indicatif, subjonctif, impératif, conditionnel
 
-Les adjectifs et pronoms personnels, possessifs, démonstratifs : ils montreNT l'appartenance à un groupe, ou l'exclusion (« nous » et « eux »), la forte affectivité (« Ma bohème », Rimbaud), la dépréciation (« ce Goriot »), etc.
 
-Les marques du jugement : les modalisateurs (« peut-être », « assez joli »), qui marque l'adhésion ou la distance prise par rapport à un discours
 
-Le vocabulaire : péjoratif, mélioratif, les champs lexicaux, les connotations, les dénotations, l'étymologie, la polysémie (poly : plusieurs, sèmes : sens)
 
-Les niveaux de langue : familier, soutenu, courant.
 
-Les figures de style : il y a en une vingtaine à connaître, les métaphores, comparaisons, personnifications, hyperboles, euphémismes, litotes, anaphores, métonymies, synecdoques, périphrases, antithèses, oxymores, les chiasmes, l'ironie, l'antiphrase, la gradation (ou crescendo), l'accumulation, le polyptote.
 
-La syntaxe : la place des mots, les mises en reliefs, les parallélismes de construction, le rythme de la phrase binaire, ternaire ; les phrases simples ou complexes, les phrases nominales
 
-La ponctuation : souvent expressive, questions rhétoriques, exclamatives, les interjections lyriques, les points de suspension, qui créent une attente, du suspense, ou montrent une interruption, etc.

-Selon les types de textes : vous adoptez les outils d'analyse d'un texte romanesque (le récit, le dialogue), d'un texte théâtral, d'un texte poétique.
Bien sûr, tous les textes se permettent de jouer avec les règles de leur voisin : un récit en vers au théâtre, un poème en prose, une fable qui conjugue poésie, argumentation, dialogue et récit !