BiblioLettres
Cours de français, conseils méthodologiques
Accueil > Courants Littéraires > Le siècle des Lumières > Les Philosophes et la Révolution française
Le siècle des Lumières - Les Philosophes et la Révolution française

 
L'influence des philosophes
 
Il est convenu de dire que les philosophes du siècle des Lumières ont alimenté les pensées du courant révolutionnaire.
 
Ceci est exact, mais mérite des nuances.
 
Jamais Voltaire, Montesquieu, Diderot, Rousseau et les autres n'ont pensé à un seul moment que la société française devait être réformée en profondeur au sens révolutionnaire, c'est-à-dire que la monarchie devait disparaître.
 
RobespierreVoltaire et Montesquieu étaient attachés au modèle de la monarchie parlementaire, venue d'Angleterre; Diderot tout en étant matérialiste, c'est-à-dire reniant l'existence de Dieu n'a vraiment remis en cause le principe de la monarchie; quant à Rousseau, il pense une société dans le Contrat social, qui n'exclut pas l'idée d'un gouvernant.
 
Mais l'ensemble des oeuvres du XVIIIème qui ont parcouru le siècle ont proposé une critique radicale des inégalités, des fanatismes, des injustices, et ont contribué intellectuellement au courant révolutionnaire.
 
Robespierre a repris les valeurs de Rousseau, notamment le modèle de la Vertu, devenue véritable religion, pour secourir la Patrie. L'image de l'incorruptible s'appuie sur schémas, théoriques et simplifiés, des oeuvres de Rousseau. D'où les dérives sanguinaires de ce mouvement qui se voulait libérateur et pur, de façon abusive.