BiblioLettres
Cours de français, conseils méthodologiques
Accueil > Objets d'étude > Le roman : vision de l'homme et du monde > Le roman héroïque au XVIIème siècle
Le roman : vision de l'homme et du monde - Le roman héroïque au XVIIème siècle

 
Le roman héroïque 
 

 
A côté de ce type de roman, le roman héroïque remporte aussi un grand succès. L'influence du règne de Louis XIII, de Richelieu, puis de la Régence mouvementée d'Anne d'Autriche et de Mazarin, des conflits avec l'Espagne, les protestants joue un grand rôle sur les goûts du public. Exploits guerriers, prouesses héroïques correspondent plus aux attentes que les discussions raffinées de Céladon et de sa bergère.

Les romans d'aventures s'inspirent des épopées du roman de chevalerie, les romans historiques mêlent Histoire et amour avec finesse mais dans un nombre de volumes impressionnant (Cléopâtre de La Calprenède, 1646-1657 fait 12 volumes !). Il s'agit de tenir les lecteurs en haleine en multipliant les péripéties, invraisemblables souvent, les quiproquos, fausse nouvelle ou enlèvement. Les héros sont toujours comme dans l'épopée des rois, des princes ou des chefs d'armée animés par des sentiments nobles et purs.
 Melle de Scudery
L'histoire littéraire reconnaît l'importance majeure de Melle de Scudéry qui offre à son public élégant le Grand Cyrus (1649-1653) en 10 volumes et Clélie (1654-1661) dans lequel on trouve la fameuse carte de Tendre. Ces romans sont à la fois héroïques et précieux.
Derrière le nom des personnages Cyrus, Mandane, Cléomire ou Sapho, les lecteurs devinent dans l'ordre le Grand Condé, sa sœur la duchesse de Longueville, Melle Rambouillet,  et Madeleine de Scudéry elle-même. La vie des salons et son cortège d'intrigues galantes, de conversations sur l'Amour sont transposées dans l'Antiquité. La lecture de ces œuvres propose un excellent témoignage de ce qu'était la société précieuse. En plus de la multiplication des aventures, on trouve une analyse psychologique fine des sentiments humains, mais aussi des préoccupations « modernes » comme l'émancipation de la femme, la tolérance en matière de religion ou l'indépendance politique. 
 
                                                               la Carte de Tendre